Madama, le vieux fort méhariste du désert des djihadistes

Au nord du Niger dans le désert du Ténéré, au carrefour des pistes de « l’autoroute du djihadisme », l’armée française reprend position à Madama autour d’un vieux fortin de pisé du début du siècle dernier. Mais si on ne craint plus les rezzous des tribus touaregs rebelles, le poste est au cœur du sanctuaire d’Al-Qaïda au Maghreb Islamiste où les bandes armées font la loi et où transitent les convois d’armes pour les maquis du nord Mali
Photo d’illustration du reportage Madama, le vieux fort méhariste du désert des djihadistes.
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact
Chasse et drone ; les ailes de la Force Barkhane

Sur la base aérienne de Niamey au Niger, les avions de chasse Mirages 2000D et les drones Reaper et Harfang de l’Armée de l’Air sont prêts à décoller à chaque instant. Les deux Reaper de l’escadron ED 1-33 Belfort récemment achetés aux USA ont une triple mission : détecter, reconnaître et identifier. Capables de voler 24 h à 200 nœuds, ils permettent une surveillance en temps réel diffusée en direct aux troupes au sol comme au CPCO à Paris.
Photo d’illustration du reportage Chasse et drone ; les ailes de la Force Barkhane.
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact
La Légion au fort des sables

Aux côtés des soldats nigériens, les légionnaires français du 2e REP luttent contre les islamistes aux confins d’un territoire plus vaste que l’Europe. Au milieu du Sahara non loin des frontières libyenne et algérienne, le vieux fort méhariste de Madama a retrouvé un rôle stratégique tandis que les unités du Génie construisent à quelques encablures une nouvelle Base Opérationnelle Avancée et une piste d’atterrissage en latérite.
Photo d’illustration du reportage La Légion au fort des sables.
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact
Au nord du Niger, les paras traquent les djihadistes

Depuis le largage des légionnaires parachutistes sur Tombouctou en janvier 2013, les actions aéroportées ont prouvé leur efficacité : discrétion et surprise, rapidité et ubiquité. Pour couper les flux d’approvisionnement des G.A.T (Groupes Armés Terroristes) du nord Mali, les marsouins du 8e RPIMa et de la 11e Brigade Parachutiste viennent d’être largués sur la zone aride des trois frontières Niger / Algérie / Libye. C’est l’opération Kounama IV.
Photo d’illustration du reportage Au nord du Niger, les paras traquent les djihadistes.
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact
Conception, Réalisation Jean Lesaffre, Design by H5 - (X)HTML/AJAX/CSS Tous droits réservés
www.atou-son.fr www.thomasgoisque-photo.com www.thomasgoisque-photo.com www.thomasgoisque-photo.fr www.jean-lesaffre.fr Annuaire