Go ! sur Ndjamena pour le 3eme RPIMa

Comme au Mali lors de l’opération Serval durant laquelle le 2eme REP avait été largué sur Tombouctou, les unités parachutistes de la Force Barkhane s’entrainent et restent prêt à intervenir par les airs. Au nord de Ndjamena, une compagnie du 3eme RPIMa continue l’entrainement…
Photo d'illustration du reportage Go ! sur Ndjamena pour le 3eme RPIMa.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Opération Tudelle dans l’Adrar des Ifoghas

Ayant pour but de créer le trouble et l’incertitude en désorganisant les groupes armés terroristes et en les obligeant à commettre des imprudences pour mieux les repérer et les neutraliser, cette opération menée par le Groupement Tactique Désert Ouest dans le massif de Tigharghar a mobilisé pendant deux semaines plus de 450 soldats majoritairement issus du 35e RI de Belfort.
Photo d'illustration du reportage Opération Tudelle dans l’Adrar des Ifoghas .
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Chasse et drone ; les ailes de la Force Barkhane

Sur la base aérienne de Niamey au Niger, les avions de chasse Mirages 2000D et les drones Reaper et Harfang de l’Armée de l’Air sont prêts à décoller à chaque instant. Les deux Reaper de l’escadron ED 1-33 Belfort récemment achetés aux USA ont une triple mission : détecter, reconnaître et identifier. Capables de voler 24 h à 200 nœuds, ils permettent une surveillance en temps réel diffusée en direct aux troupes au sol comme au CPCO à Paris.
Photo d'illustration du reportage Chasse et drone ; les ailes de la Force Barkhane.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Madama, le vieux fort méhariste du désert des djihadistes

Au nord du Niger dans le désert du Ténéré, au carrefour des pistes de « l’autoroute du djihadisme », l’armée française reprend position à Madama autour d’un vieux fortin de pisé du début du siècle dernier. Mais si on ne craint plus les rezzous des tribus touaregs rebelles, le poste est au cœur du sanctuaire d’Al-Qaïda au Maghreb Islamiste où les bandes armées font la loi et où transitent les convois d’armes pour les maquis du nord Mali
Photo d'illustration du reportage Madama, le vieux fort méhariste du désert des djihadistes.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Au Mali, premiers vols opérationnels du Caïman

A Gao au nord du Mali, le Groupement Aéromobile de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre a reçu début novembre deux nouveaux hélicoptères : les premiers Caïmans NH-90 déployés en opération. D’une capacité d’emport de 19 commandos, il peut aller plus vite et plus loin en volant plus longtemps : c’est une arme redoutable pour les raids nocturnes dans l’Adrar des Ifoghas.
Photo d'illustration du reportage Au Mali, premiers vols opérationnels du Caïman.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
« Les oies sauvages vont vers le nord… »

Sur les rives de la Volga au nord de Moscou, une vingtaine de vétérans des troupes aéroportées françaises sont venus passer le Brevet de Parachutisme Militaire de 1e Degré Russe. Anciens des guerres d’Indochine et d’Algérie, 60 ans après la chute de Dien Bien Phu, ils ont coiffé leur béret rouge et endossé les antiques parachutes de l’Armée Rouge pour trois sauts mythiques en automatique depuis un Antonov 2 datant de 1947.
Photo d'illustration du reportage « Les oies sauvages vont vers le nord… » .
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Qu’est Mururoa devenu ?

Visite guidée au cœur de l’atoll de Mururoa où la France, de 1966 à 1996 a réalisé 193 expérimentations nucléaires. Des 3000 personnes habitant sur l’atoll au plus fort des essais, il ne reste qu’une section de 30 soldats chargé de la surveillance et de l’entretien du site. Mais la nature reprend peu à peu ses droits…
Photo d'illustration du reportage Qu’est Mururoa devenu ?.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Opération « Sangaris » en Centrafrique

Dans les rues de Bangui, la capitale centrafricaine en proie à des violences inter-communautaires, les militaires français ont reçu de l’ONU la délicate mission de désarmer les milices et de ramener un semblant de calme afin de préparer les élections. Mais la poudrière reste prête à exploser à tout instant… C’est l’opération Sangaris.
Photo d'illustration du reportage Opération « Sangaris » en Centrafrique.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Afghanistan, dernières missions pour La Fayette

Dans les provinces de Surobi et de Kapisa, les soldats français de la brigade La Fayette ont commencé à démonter les bases avancées sans cesser de mener des opérations militaires aux côtés de l’Armée Nationale Afghane afin de contenir les insurgés talibans dans les vallées et de protéger les axes de repli.
Photo d'illustration du reportage Afghanistan, dernières missions pour La Fayette.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Le bataillon français de Kaboul

Avant le déploiement des soldats français en Kapisa et en Surobi, le Bataillon Français de Kaboul (BatFra) avait la mission de sécuriser la plaine de Chamali au nord de Kaboul et de former l'Armée Nationale Afghane. Archives.
Photo d'illustration du reportage Le bataillon français de Kaboul.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
un hommage trop discret...

C’est devenu une tradition, à l’invitation du Général Bruno Dary, Gouverneur Militaire de Paris, les parisiens sont invités à rendre hommage aux soldats tués en opération lors du retour des corps en France. Ils se regroupent sur le passage du convoi mortuaire pour l’honorer en silence.
Photo d'illustration du reportage un hommage trop discret....
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
En opération à bord du Charles de Gaulle

Au large des côtes libyennes, sur le pont d’envol du porte-avions Charles de Gaulle, décollages et appontages s’enchaînent dans un vacarme assourdissant. Une chorégraphie bien huilée par les « chiens jaunes » qui orchestrent le ballet des Rafale et des Super-Étendard.
Photo d'illustration du reportage En opération à bord du Charles de Gaulle.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Quand les Tigre attaquent…

Depuis le BPC « Tonnerre » au large de la Libye, des hélicoptères d’attaque mènent des opérations nocturnes en territoire ennemi. L’escadrille attend que la pleine lune descende sur l’horizon pour filer au-dessus des flots et engager le combat.
Photo d'illustration du reportage Quand les Tigre attaquent….
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Sous le feu des insurgés afghans

Au fond de la vallée d’Alasay au cœur du dispositif de la brigade française La Fayette, les chasseurs alpins du 7e B.C.A. poursuivent les missions avec pour objectif de confiner l’insurrection dans le fond des vallées. De véritables opérations de guerre.
Photo d'illustration du reportage Sous le feu des insurgés afghans.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Avec la chasse Française en vol vers la Libye

Lundi 21 mars 2011. Les avions de chasse de l’Armée de l’Air doivent régulièrement effectuer un ravitaillement en vol afin de poursuivre leurs missions de combat en Libye. Reportage embarqué dans l’une de ces « stations essence volantes »
Photo d'illustration du reportage Avec la chasse Française en vol vers la Libye.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact
Dans la nuit afghane

Les soldats du 126e régiment d’infanterie de Brive-la-Gaillarde et du Battle Group Bison sont déployés dans la province de Surobi en Afghanistan. Dans les vallées d’Uzbeen et de Tagab, de jour comme de nuit, la mission continue et les opérations s’enchaînent…
Photo d'illustration du reportage Dans la nuit afghane.
+ Voir la sélection      + Voir toutes les photos      + Voir la planche-contact